Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 4 Septembre 2011

Un scanner corporel plus rapide et plus respectueux des passagers à Newark



Invasion de l’intimité versus sécurité des passagers… le scanner corporel a soulevé de nombreuses polémiques. L’aéroport new-yorkais Newark Liberty International vient d’installer un appareil plus prévenant envers l’intimité des voyageurs et plus rapide.



Un scanner corporel plus rapide et plus respectueux des passagers à Newark
Les premiers scanners corporels installés dans les aéroports américains avaient été fortement critiqués car ces machines dévoilaient l’intimité des passagers aux agents de sécurité. Et les inquiétudes sur le devenir de ces images de corps nus étaient nombreuses.
L’aéroport international de Newark Liberty vient d’installer une nouvelle génération de scanner qui rassurera les passagers. Cette nouvelle technologie, testée à Atlanta, Las Vegas et Washington D.C, utilise un écran affichant une silhouette générique grise que l’agent et le voyageur peuvent observer en même temps. Les objets litigieux sont symbolisés directement sur l’écran par des rectangles jaunes.
Avec l’ancien système, les images des corps nus étaient vérifiés par un agent de sécurité installé dans une autre pièce Celui-ci devait informer par radio ses collègue du point de contrôle si le passager avait sur lui des objets à contrôler. Le scanner installé à Newark Liberty permettra donc d’accélérer les passages des voyageurs au checkpoint puisque tout se fait sur place.
Dans les prochains mois, 241 appareils de ce type seront installés dans 40 aéroports des États-Unis.