Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un serpent en co-pilote


Le cockpit semble être un lieu très apprécié des animaux. Après le chat apeuré caché derrière le tableau de bord en janvier, un serpent a tenu compagnie au pilote d’un avion de fret australien pendant son vol.



Un serpent en co-pilote
Alors que Braden Blennerhassett, pilote d’Air Frontier, effectuait la liaison entre Darwin et la petite ville australienne de Peppimenarti, il a vu un serpent apparaître dans son tableau de bord. Le navigant de 26 ans, qui était seul à bord du Beechcraft Baron G-58, a alors demandé à la tour de contrôle de Darwin de faire demi-tour pour un atterrissage d’urgence, limitant son explication à «il y a un serpent à bord». Et pour cause, le reptile avait en effet trouvé refuge près du bouton qui ouvre la communication. Faisant preuve d’un sang aussi froid que son compagnon surprise, le jeune pilote a réussi à se poser tandis que l’animal rampait contre sa jambe. Une fois sur le tarmac, les pompiers et un spécialiste des reptiles sont montés pour tenter de déloger la bestiole, en vain. Un piège avec une souris en appât a donc été installé pour attraper ce qui pourrait être, selon les spécialistes, un Chrysopelea Ornata, une espèce heureusement non venimeuse. La direction de la compagnie a indiqué que l’avion ne reprendrait son envol qu’une fois ce passager clandestin retrouvé. Pour l'heure, il est toujours sur le tarmac...