Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 26 Avril 2012

Un steward poursuit British Airways pour avoir été appelé Darling


Pour la plupart des gens, «Chéri» est un bien joli surnom dont il est difficile de prendre offense. Pourtant un steward de British Airways l’a mal pris lorsqu’une de ses collègues l’a appelé «Darling» pendant un vol. Membre de l’Église adventiste du septième jour, ce steward s’est plusieurs fois accroché avec ses collègues et a décidé de poursuivre son entreprise pour discrimination religieuse, rapporte le journal The Telegraph le 25 avril 2012.



Un steward poursuit British Airways pour avoir été appelé Darling
Rothstein Williams, 42 ans, a pris ombrage lorsque sa chef de cabine lui a demandé de ramasser les verres en finissant sa phrase par le mot doux "Darling" au lieu de son prénom. Après qu'il ait fait part de son mécontentement à sa responsable, elle lui a expliqué qu’elle utilisait ce petit nom "affectueux", aussi bien pour les passagers que ses collègues dont elle ne parvenait pas toujours à se rappeler des prénoms. Ne voulant pas se laisser faire, il lui a rétorqué qu’elle ne l'’utiliserait pas avec un passager de première classe ou un responsable. Cette répartie n’a pas vraiment plu à l’hôtesse qui est partie assez fâchée. Pour le steward, membre de l’Église adventiste du septième jour, ne pas être appelé par son nom est une insulte. Dès la sortie de l’avion, il a rempli une plainte contre sa collègue. Elle s'est conclue à l’amiable un peu plus tard. Son parcours professionnel a été entaché par un deuxième incident. Selon ses dires, une dispute et des moqueries ont éclaté après qu’un collègue l’ait vu lire la Bible. Des événements qui l’on mené devant un conseil de discipline. Non pas à cause de sa lecture… mais parce qu'à ce moment-là il prenait des notes sur ses collègues au lieu de réellement s'adonner à l'étude des textes saints, a assuré British Airways appuyée par un témoin de la scène. Mais, Rothstein Williams a vécu ces deux mésaventures comme de la discrimination religieuse et a donc décidé de poursuivre British Airways. Le juge qui étudiait le dossier a déterminé qu’il n’avait pas d’élément pour prouver son accusation et a donc mis un terme à la procédure. Il va y avoir de l'ambiance à bord....


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.