Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un terminal low-cost à Tokyo Narita


Grande première depuis 22 ans à Narita, un nouveau terminal, qui plus est dédié aux compagnies low-cost. Il en accueille 5 dès son ouverture, 14 sont programmées au total.



bfishadow - L'actuel terminal 2 de Narita
bfishadow - L'actuel terminal 2 de Narita
Cette installation low cost permet aux compagnies de payer leurs redevances 40% moins cher que sur l’installation centrale, avec évidemment des services moindres. Mais d’une capacité de 66.000 m², il peut accueillir chaque année 7,5 millions de passagers. Ce qui va permettre d’alléger l’installation centrale sur laquelle le trafic low cost est passé de 6% des mouvements en 2012 à 19,3% de l’activité entre avril et septembre. Jetstar, Jetstar Japan, Vanilla Air, Jeju Air et Spring Japan vont assurer dès l’ouverture du Terminal 3 quelques 31 fréquences hebdo à l’international et 279 liaisons domestiques.

Narita espère avec ce terminal relancer la concurrence avec Tokyo-Haneda, agrandi récemment pour accueillir de nombreuses compagnies internationales à moins d’une demi-heure du centre de Tokyo. Les infrastructures aéroportuaires de la mégapole risquent de devoir être encore étendues en prévision des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.