Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Un vol Delta détourné à cause de fils suspects


Odeur étrange, puis portable sans propriétaire ou encore passagère perturbée… Par précaution, les avions font demi-tour à la moindre anomalie remarquée. Ainsi, un appareil Delta reliant New-York à Madrid a dû rebrousser chemin après la découverte de fils électriques abandonnés dans les toilettes le 13 juillet 2012.



Un vol Delta détourné à cause de fils suspects
Personne – de l’équipage à l’agent de la police de l’air présent à bord - n’a pu déterminer d’où provenaient ces mystérieux fils électriques puisque le détecteur de fumée était intact. Les câbles étaient cachés dans des pailles d’environ 4 cm de long retrouvées dans l’évier et les WC. Devant ces éléments pouvant servir à des fins malhonnêtes, la crainte d’une bombe est devenue grande dans le cockpit. L’avion de Delta a donc fait demi-tour pour se reposer sur le tarmac de JFK, après seulement 90 minutes de vol, et a été accueilli par les services de déminage. Une fois les 206 passagers évacués, l’appareil a été fouillé mais aucun engin explosif n’a été découvert. Deux passagers - une femme d’Argentine malade pendant l’incident et le dernier voyageur vu dans ces toilettes - ont été interrogés par les autorités puis mis hors de cause. Les investigations se poursuivent mais, pour le moment, l’origine et l’utilisation prévue pour ces petits bouts de fils restent inconnues. S'agissait-il de tester la vigilance des équipages ?