Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un vol United retardé à cause d’une fausse menace sur Twitter


Les menaces émises sur Twitter sont prises très au sérieux. Alors qu’une adolescente a été interrogée par la police après avoir fait une mauvaise blague à American, United Airlines a vu un de ses vols retardés par un tweet "alerte à la bombe".



La sécurité d’United Airlines a remarqué un tweet inquiétant le 16 avril 2014 à 19h05. Il indiquait «Il y a une bombe sur un vol United Airlines entre JFK et Dulles». Le vol New York – Washington qui devait décoller à 19h40 a été bloqué au sol. Les 49 passagers – déjà embarqués – ont dû quitter l’avion pour rejoindre le terminal de l’aéroport new-yorkais. Les forces de l’ordre ont cherché des explosifs, mais aucun produit dangereux n’a été découvert. L’appareil a alors pu décoller deux heures plus tard.