Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une femme pilote reçoit une note sexiste d’un passager


A quelques jours de la Journée de la femme, le mot reçu par Carey Steacy, femme commandant de bord de WestJet, oblige à faire un constat : il reste du travail pour ancrer l’égalité des sexes dans les mœurs, mais également dans le ciel. Un passager lui a écrit un mot disant que sa place n’était pas dans un cockpit.



Après le débarquement de ses passagers du vol Calgary-Victoria du 2 mars 2014, Carey Steacy, pilote depuis 17 ans, a été choquée par la réclamation faite par l'un des voyageurs. Dans son mot, David du siège 12E a écrit «Le cockpit n’est pas une place pour une femme. Etre une mère est le plus grand honneur pour une femme, pas être commandant de bord». Il ajoute «Nous manquons de mère, pas de pilotes WestJet». Il conclut ensuite «PS : Je souhaite que WestJet puisse me dire qu’une belle dame est aux commandes afin que je puisse réserver un autre vol. Finalement, tout ceci est de la simple vanité. Je suis pas impressionné». La salariée de WestJet a confié à CTV Vancouver «Je ne peux pas croire qu’il y a des personnes qui continuent à penser ainsi». Choquée par les propos, la pilote – mère de deux enfants - a publié sa réponse à David du 12E sur Facebook. «Ça été mon plaisir de vous emmener sans risque à votre destination. Merci pour le billet que vous m’avez discrètement laissé à votre place». Elle poursuit ensuite «Vous étiez plus que bienvenu de débarquer quand vous avez entendu que j’étais une "belle dame". Vous avez ce droit. C’est drôle nous avons tous, nous humains, les mêmes droits dans notre grand pays libre. Maintenant, je retourne à mon rôle le plus important, être une mère». WestJet a indiqué pour sa part «Nous sommes très fiers du professionnalisme, des compétences et de l’expertise de nos pilotes et nous avons été déçus de voir cette note».