Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une hôtesse licenciée doit verser 10 000 dollars à Air New Zealand


Une hôtesse d’Air New Zealand a été licenciée après avoir eu un comportement très désagréable et non professionnel lors d’un vol en mars 2012. Son dossier a été présenté au Employment Relations Authority. L’organisme néo-zélandais qui gère les conflits entre les employeurs et les employés, a donné raison à la compagnie. Elle a également ordonné à l’ancienne salariée de verser 10 000 dollars à l’entreprise.



Une hôtesse licenciée doit verser 10 000 dollars à Air New Zealand
Jennifer Kilpatrick a été licenciée par Air New Zealand pour faute grave, le 25 juillet 2012. Pendant un vol Auckland-Rarotonga en mars 2012, l’hôtesse a crié sur ses collègues si fort que les passagers pouvaient l’entendre. De plus, elle n’a pas suivi les ordres et les consignes qui lui avaient été donnés par son responsable. Par exemple, elle n’a pas préparé la quantité de nourriture nécessaire pour les clients. L’hôtesse n’a pas été plus aimable avec les voyageurs. La compagnie lui reproche notamment d’avoir parlé de manière inappropriée à un passager.
Son comportement était tellement non professionnel que le commandant de bord a craint pour la sécurité du vol et a envisagé de l’expulser. Finalement, l’équipage a attendu son arrivée à destination pour faire part de ses griefs à la direction. La compagnie a décidé de la licencier. Appelé à se prononcer sur ce dossier, l’organisme Employment Relations Authority a estimé que son renvoi était justifié. Il a également condamné l’ancienne hôtesse à verser 10 000 dollars au transporteur pour lui rembourser les frais engagés lors de cette procédure, selon les informations du New Zealand Herald.