Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une irruption solaire record déroute les avions


Une irruption solaire de catégorie 3 a eu lieu le 23 janvier 2012. Depuis, les radiations magnétiques émises touchent la terre et particulièrement les pôles. Comme elles perturbent les instruments des avions, les plans de vols de plusieurs compagnies ont donc été modifiés par sécurité, provoquant des retards.



NASA
NASA
Provoquée par l’irruption solaire, c'est la plus forte tempête géomagnétique enregistrée depuis 2005 qui perturbe actuellement le trafic transpolaire entre les USA et l’Asie. Afin d’éviter la brouille des instruments et des communications qui découlent de ces fluctuations magnétiques, Delta, Qantas et Air Canada notamment ont modifié la route de plusieurs vols entre le continent américain et l'Asie pour éviter les pôles, ce qui rallonge les toutes aériennes. Ce sont en effet les sites les plus touchés par les perturbations solaires car la couche d’ozone y est plus fine. Pendant les prochains jours, les compagnies aériennes vont surveiller attentivement ces zones pour vérifier les niveaux de radiation et prendre les décisions de dérouter ou non leurs appareils au jour le jour. La nature n’est pas tendre avec l’aviation ces derniers temps. En décembre 2011, des vents très violents au dessus de l’Atlantique ont obligé plusieurs compagnies à détourner leurs vols entre l’Europe et les USA afin de se ravitailler en carburant.