Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une passagère attaque Southwest pour discrimination


Une passagère musulmane porte plainte contre la compagnie low cost américaine Southwest Airlines pour discrimination. Prise pour une terroriste à la suite d'une conversation téléphonique mal interprétée, l’équipage du vol San Diego-San Jose l’avait fait sortir de l’avion par la sécurité avant le décollage.



Une passagère attaque Southwest pour discrimination
En mars dernier, Irum Abbasi, installée dans l’avion de la Southwest Airlines qui devait l’emmener à San Jose, téléphonait en attendant le départ. Elle raccrocha en prévision du décollage. Mais la femme de confession musulmane qui portait un hijab ne quittera pas l’aéroport de San Diego à son bord, elle s'est fait débarquer de l'appareil par un agent. La cause : sa conversation téléphonique a alarmé un membre de l’équipage. Alors qu’elle disait à son correspondant « I have to go » (je dois y aller), l’employé de la compagnie a entendu « It’s a go ». Pour lui, pas de doute, l’étudiante en psychologie de San Jose State venait de confirmer son prochain attentat et il a prévenu immédiatement la sécurité. Ni une ni deux, la voyageuse s’est retrouvée escortée hors de l’appareil. Le malentendu enfin réglé, l'avion s’était envolé sans elle. Bien qu’elle ait pu partir sur le vol suivant, son billet remboursé, l’américaine d’origine pakistanaise vient de porter plainte contre la compagnie pour discrimination. Une accusation déjà lancée la semaine dernière contre la compagnie par l’actrice de la série The L World, Leisha Hailey, interdite de vol pour avoir embrassé sa petite amie.