Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Vente CityJet : les syndicats dénoncent un "plan social déguisé"


Le groupe allemand Intro Aviation reprendra bientôt CityJet. Les syndicats de pilotes SNPL France Alpa et Unac ont demandé au ministre des Transports de «contraindre Air France» à mettre en place un plan d’accompagnement pour les employés de sa filiale. Ils dénoncent également «un plan social déguisé».



L'intersyndicale des pilotes CityJet Paris fomée par le SNPL France Alpa et l’Unac explique dans un courrier adressé à Frédéric Cuvillier le 10 mars 2014 qu'«Air France fuit ses responsabilités et fait de cette vente un plan social déguisé que le repreneur allemand devra inéluctablement mettre en œuvre». Les syndicalistes en appellent au gouvernement: «Les 84 salariés de CityJet Paris en appellent à l'intervention des plus hautes instances de l'Etat, pour contraindre Air France à préparer maintenant une transition, avant la disparition programmée de leurs emplois en 2017». Pour eux, la compagnie française «a une responsabilité sociale dans ce dossier et ne peut s'en désengager par une simple cession de sa filiale». Ils assurent qu’ «une gestion anticipée d'accompagnement des emplois permettrait d'éviter le pire dans 3 ans». Ils sont particulièrement inquiets car selon eux, le transporteur «va progressivement retirer ses contrats d'affrètement avec CityJet, pour les arrêter définitivement en octobre 2017, ce qui conduira alors le repreneur à effectuer des délocalisations et un plan social».