Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 27 Novembre 2011

Vers la mise en place d'un service minimum dans l'aérien ?



Pour le député Eric Diard (UMP), la coupe est pleine et il faut désormais une loi capable d'établir un service minimum dans le transport aérien. Et pour conforter ce propos, il a déposé une proposition de loi en ce sens. Point fort de ce texte, l'obligation pour les grévistes de se déclarer au moins 48 heures à l'avance. Un délai minimal permettant l'organisation du service avec le personnel non gréviste.



Serpent de mer ou réelle décision législative ? A cette heure, et à quelques mois des élections présidentielles et législatives, bien malin qui pourrait dire si le texte a des chances de passer. A la base de cette proposition de loi, le texte déjà voté en 2009 pour le rail et qui oblige les salariés grévistes à se déclarer 48 heures à l'avance. Xavier Bertrand, Ministre du travail, avait été le premier à évoquer le sujet du service minimum à l'occasion de la dernière grève d'Air France, pendant le pont du 1er novembre. Les syndicats des pilotes et des PNC se sont déclarés opposés à ce projet et déclarent qu'ils mettront tout en œuvre pour éviter que ce texte ne soit voté.