Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 30 Novembre 2011

Vis manquantes de l'A340 d'Air France, Taeco se défend et précise



Mise en cause dans le problème de maintenance d'un avion d'Air France qui avait une trentaine de vis absentes sur un panneau de protection, la société de maintenance Taeco a décidé d'ouvrir une enquête interne sur les raisons de ce qu'elle qualifie "d'incidents toujours possible à l'occasion d'une révision technique".



© Photo Airbus
© Photo Airbus
Le panneau de l'A340 mis en cause se situe entre le fuselage et l'aile, il sert à réduire la traînée en lissant les bords de l'aile. Pour sa défense, Taeco reconnait qu'un contrôle final semble avoir été défaillant mais précise que "L'absence de ces vis ne mettait pas en péril la sécurité de l'appareil". L'entreprise chinoise se dit en contact permanent avec Air France et s'engage à revoir entièrement ses process pour découvrir l'origine de la faille technique. Parallèlement, Taeco rappelle qu'elle intervient sur les appareils de plus d'une cinquantaine de compagnie, dont les plus grandes européennes. Les responsables chinois du transport aérien, cités par la presse, précisent que la maintenance assurée en Chine se fait sous le contrôle des constructeurs avec du personnel qualifié et "n'est en aucun cas une intervention au rabais".