Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 9 Juillet 2009

Voitures de location plus chères





Voitures de location plus chères
Avec une demande plus importante que prévue et un parc de voitures de location fortement réduit, l’offre se raréfie dans les destinations prisées et les tarifs augmentent sensiblement. C'est ce qu'affirme le site locationdevoiture.fr qui publie une étude tarifaire pour l’été 2009.

Depuis près d’un an, les loueurs, prévoyant une baisse de la demande en raison de la crise, ont considérablement réduit leur flotte de véhicules. C’est ainsi que l’Espagne, destination touristique très prisée, a perdu près de 30% de sa flotte. L’Espagne, justement, a suivi ses voisins européens en instaurant, il y a un peu plus d’un mois, la prime à la casse. Cette dernière a favorisé, dans tous les pays concernés, la vente de petits véhicules aux particuliers et ce, au détriment des loueurs qui bénéficiaient auparavant du surplus de production des constructeurs.

La disponibilité de véhicules qui s’amenuise et les prix qui s’envolent

Même en réservant une voire deux semaines à l’avance, le particulier n’est pas assuré de trouver le véhicule de son choix. Les cabriolets et monospaces, en particulier, se font denrée rare. Les destinations les plus prisées, comme l’Espagne, l’Italie ou encore les îles de la Méditerranée, n’auront bientôt plus aucune disponibilité en voitures de location. Les loueurs en Sardaigne ou en Corse ne peuvent gérer aussi facilement leur flotte que ceux présents sur le continent.

En parallèle, les tarifs de location augmentent fortement. D’après l’étude de locationdevoiture.fr basée sur l’ensemble des recherches effectuées en juin pour les locations en juillet et août 2009, le prix moyen d’une location de voiture de classe « économique », incluant le remboursement de la franchise, a sensiblement crû par rapport à la même période de l’année dernière : +15% à Bastia, +28% à Paris, +25% à Marseille, et même +37% à Madrid. En revanche, les prix pour les destinations d’Amérique du Nord restent relativement stables. La nécessité de réserver à l’avance, tout comme l’intérêt de comparer les tarifs, ne font plus de doute, affirme le site, dont c'est la spécialité.