Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 30 Mai 2011

Volcans islandais: les scientifiques restent sur le qui-vive



Plus de peur que de mal la semaine dernière. Les voyageurs bloqués en Ecosse ou en Allemagne en garderont sans doute un souvenir exaspéré, mais le fait est que le nuage n'a pas trop perturbé le ciel européen. Il reste que d'autres volcans islandais sont à surveiller, ce que font les scientifiques.



Après l’Eyjafjöll puis le Grimsvötn, deux autres volcans islandais au noms plus simples à prononcer menacent de se réveiller, le Katla et l’Hekla. Le premier est situé au sud-ouest du glacier Vatnajökull et il entre en éruption une fois tous les 10 ans en moyenne, du moins c'est son rythme depuis 60 ans. La dernière secousse date de l'an 2000, et selon le vulcanologue français Patrick Allard, de l’Institut de physique du Globe, tous les signes précurseurs sont là : "Le gonflement, la dilatation de l’édifice, le magma est là". Et son voisin le Katla (sorsière, en Islandais) devrait se réveiller l'an prochain: son réservoir, qui peut contenir plusieurs centaines de millions de mètres cubes de magma, est en effet en train de se remplir, indique M. Allard. Les spécialistes du suivi des nuages de cendres n'ont qu'à bien se tenir... Et les gestionnaires de voyages aussi !