Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 11 Octobre 2009

Volonté d'affaires





Photo O.Maynard - OT La Grande Motte
Photo O.Maynard - OT La Grande Motte
La Grande Motte se positionne sur le marché du tourisme d'affaires. Avec un nom peu sexy: LGMDA,
pour La Grande-Motte destination affaires. « Nous n'avons pas voulu l'appeler Club affaires, qui a une connotation trop élitiste », avance Yannick Amet, directeur de l'hôtel Best Western et président de LGMDA, constitué sous la forme d'une association loi 1901.

Le club réunit municipalité, institutionnels (office de tourisme, palais des congrès), directeurs d'hôtels, de restaurants, responsables de plages privées, de résidences et prestataires de services dans le créneau du ludique ou de l'événementiel. Car comme Monsieur Jourdain, La Grande Motte faisait du tourisme d'affaires sans le savoir. Ou plutôt sans le dire. "La station a été stigmatisée comme une destination uniquement balnéaire, alors que des hôtels et des restaurants développaient de plus en plus des activités de tourisme d'affaire toute l'année, et plus seulement l'hiver. D'autre part, La Grande-Motte a beaucoup de structures pour accueillir ce type de tourisme, tout en bénéficiant d'une bonne accessibilité avec une autoroute, un aéroport et une gare tout proches". LGMDA compte pour l'heure une vingtaine d'adhérents et dispose d'environ 20 000 € de budget pour se faire connaître.
Envisagé l'an passé lors des premières assises du tourisme, LGMDA est donc passé de l'intenion à la réalité.