Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 7 Mars 2010

Vols dans les bagages : un voyageur sur quatre ne porte pas plainte



Selon une étude américaine réalisée par The Traveler Group, un voyageur sur quatre ne porte pas plainte après avoir constaté un vol dans sa valise. Principale raison : 90% des personnes concernées sont persuadées que la plainte sera vite classée sans suite et que les chances de retrouver les objets dérobés sont quasiment nulles..



Vols dans les bagages : un voyageur sur quatre ne porte pas plainte
Il est toujours difficile de savoir les chiffres exactes des plaintes pour vol reçues par les compagnies aériennes, et force est de constater que le sujet reste encore tabou. L'étude démontre que les compagnies conservent jalousement ces données se bornant à préciser qu'un grand nombre de bagages "perdus" est assez vite retrouvé. Pour le TTG, les aéroports dangereux ne sont pas forcément les plus "exotiques" ni les moins sécurisés. L'arrestation ces derniers jours de 6 personnes à Montréal démontre que les plateformes les plus modernes ne sont pas à l'abri de tels méfaits.

Pour Start Roy, auteur de l'étude, la prévention est une règle de base et de préciser les trois triptyques de la sécurité : "ni ordinateur photo, ni bijoux, ni appareils photos ne doivent rester dans une valise. La pose d'un cadenas agréé par les autorités douanières ou policières du pays visité (du type TSA aux États Unis) et un inventaire précis des objets conservés en valise (numéro de série pour le petit matériel électronique, copie des factures à domicile...)". Pour les voyageurs d'affaires, il précise également quil est dangereux de conserver des échantillons ou des dossiers confidentiels dans une valise. 8 à 10% des vols constatés concernent souvent des informations ou des éléments commerciaux.