Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Voyageurs d'affaires, comment lutter contre le syndrome post vacances ?


Reprise ne doit pas forcément rimer avec déprime. Même après des vacances très relaxantes et réussies, se retrouver au bureau, les pieds loin des tongues avec la pression du col de chemise ou de tailleur, ne se fait pas sans mal. Les experts appellent cette situation "le syndrome post vacances". Rien de bien grave à condition de reprendre le collier en respectant deux ou trois petites choses qui redonnent le moral et permettent d'éviter le coup de blues.



Vous trouverez dans cette newsletter tous les conseils détaillés pour réussir votre reprise mais retenez surtout ce conseil à respecter quasiment à la lettre : programmez avec minutie le contenu de la première journée de travail. Inutile de vouloir tout régler en 8 heures, il faut étaler la marée. Et ce programme de la première journée de travail doit être un mélange de convivialité et de remise à niveau. Si vous allez trop vite, vous perdrez en quelques heures le bénéfice des vacances. Le stress est le pire ennemi qui vous guette. Il faut donc reprendre avec énergie... mais sans excès ! Et pour débuter ce programme d'adaptation, ne subissez pas subir la tyrannie des mails. Si vous êtes partie plus de 3 semaines, on peut estimer que plus d'un millier de messages vous attendent, même si vous les aviez survolés sur votre smartphone. Pour éviter les redondances, deux solutions : effacer d'un seul coup tous les mails non lus sur votre PC et vous renvoyer ceux que vous aviez conservé sur votre smartphone. ! Si vous êtes du genre anxieux, appliquez la solution de la lecture en escalier. Un premier passage pour effacer les mails inutiles, un second pour regarder en détail les courriels qui attendent un commentaire de votre part. Inutile de vous jeter dans les réponses. Prenez le temps d'inscrire cette action dans votre programme du jour.

Pour les psychologues, le retour doit aussi être le temps de l'échange. Saluez vos collègues, prenez le temps d'un café et discutez "travail" avec ceux présents dans l'entreprise pendant votre absence. Ils vous donneront la température du moment dans l'entreprise et vous aideront à déterminer les urgences du jour. Lisez calmement votre courrier et/ou les notes reçues pendant vos vacances. Triez-les en fonction du niveau d'intervention attendu de votre part. Ne surestimez jamais l'importance d'une tâche. Restez zen. Enfin, pendant les trois ou quatre jours, marquez clairement les phases de travail et de détente. L'heure du repas est importante, le déjeuner est un moment de relaxation.

Bref, si vous savez monter en puissance avec logique, nul doute que les vacances vous auront été utiles...Sinon, plus que onze mois à attendre !

Marcel Lévy

Dimanche 25 Août 2013


Notez