Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Voyageurs d'affaires, dites « je t’adore » à votre assistante !


Celle fête a été créée en 1951, on ne peut donc pas dire que ce soit l’une de ces fameuses journées de la liste sans fin évoquée récemment. Aujourd’hui, le savez-vous, c’est le jour idéal pour vous fendre au moins d’un bouquet de fleurs : c’est la Fête des Secrétaires… et des assistantes (c’est plus moderne). Allez, juste un bouquet car si vous réfléchissez bien, c’est quasiment une seconde « maman » pour vous !



C’est elle qui réserve vos billets, connait vos habitudes, votre rythme en voyage et sait vous préserver une petite pause entre deux rendez-vous. C’est elle qui débrouille les urgences, sait annuler et reprogrammer les billets de train, d’avion et autre réservation de taxi. C’est même elle qui s’assure que la politique voyages de l’entreprise correspond à vos besoins et signale éventuellement les bugs à l’acheteur ou au travel manager. Elle est la courroie de transmission, le rouage indispensable, celle sans qui vous seriez sans cesse en train de galérer. Bon, elle n’aime pas trop qu’on l’appelle secrétaire, l’assistante du patron ou celle du service. Elle fait son boulot, c’est un fait, mais quand elle n’est pas là, il y a vraiment un vide !

Autrefois simple dactylo, la secrétaire a gagné du galon et aujourd’hui de nombreuses assistantes sont devenues des éléments indispensables de la chaine du voyage d’affaires. Elles doivent tout savoir, être réactives et proactives, toujours à l’écoute, et même si de nombreuses entreprises s’en passent, c’est un vrai soulagement lorsqu’un service qui en était privé en est enfin doté.

La plupart des travel managers les utilisent en relais pour passer les messages mais aussi comme thermomètre, pour sonder les utilisateurs. Disons le tout net, les secrétaires ou assistantes en savent bien souvent plus sur la réalité des voyages que l’acheteur lui-même car c’est elle aussi, au retour, qui reçoivent le feed-back du déplacement professionnel. Grogne comprise trop souvent ! Un dévouement qui vaut bien un effort en ce jour qui leur est consacré. Allez, vous l’emmenez prendre un café ?

Hélène Retout

Mercredi 16 Avril 2014


Notez