Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Voyageurs d'affaires, peut-on être upgradé en business l'été ?


L'histoire que je vais vous résumer aujourd'hui est arrivée il y a quelques jours à un voyageur fréquent, habitué des vols vers l'Asie sur une même compagnie. Je ne la citerais pas pour ne pas mettre de pression sur l'équipage. La compagnie a en effet joué le jeu de la fidélité en upgradant notre ami, placé en classe éco par son entreprise pour plus de 10 heures de vol vers la Chine. Explications.



Tout commence au guichet, à l'embarquement. Notre voyageur se rend à un comptoir pour faire enregistrer une valise. Rien de "bouleversifiant". La routine. Un peu enhardi, il demande alors à la personne qui prend en charge son billet s'il y a une éventuelle possibilité de surclassement. Et ce, même s'il n'a pas sur sa carte les points suffisants pour l'obtenir, un voyage en famille à Pâques à "grignoté" la majeure partie de son capital. Désolée, l'hôtesse au guichet ne peut satisfaire notre voyageur mais inscrit son nom, au cas où ! Et c'est justement ce "au cas où" qui va lui permettre de voyager confortablement. L'été, le surbooking est rarement en classe avant. La business est même quasiment vide... mais la classe éco est pleine. Pour s'être inscrit à l'enregistrement, et avoir montré qu'il était un passager fidèle sur la compagnie, il a été le premier à être appelé pour passer de l'arrière à la business. Un cas unique ? Pas réellement m'explique un responsable de ce transporteur. "En cas de surbook, ce sont les passagers fidèles, identifiés, qui sont privilégiés par l'équipage".
Conclusion peut être un peu rapide, mais si vous êtes prévu en classe éco, n'hésitez pas à vous faire connaître au moment de l'enregistrement sur des vols long-courriers. Il y aura, peut-être, de bonnes surprises qui vous attendent. L'été est rarement la meilleure période pour voyager !

Pierre Barre


Dimanche 7 Juillet 2013


Notez