Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Voyageurs d'affaires, seule la couleur de vos yeux peut vous sauver!


Que tous ceux qui ont les yeux marrons donnent leur démission dans l'heure qui suit la lecture de cet article. Ils sont irrémédiablement perdus pour le business. Selon une étude du centre du comportement de Tokyo, seuls les commerciaux aux yeux bleus et verts sont capables de tenir la dragée haute aux acheteurs internationaux dans ce monde du commerce mondial. Les autres, c'est à dire vous et moi, bricolons modestement.



A la lecture du résumé de l'article, publié par la presse japonaise, il est vrai que l'on se prend à sourire en relisant les points clés du document, ceux sur la couleur des yeux. Mais cette étude réalisée sur plus de 8000 commerciaux dans le monde est loin d'être aussi fantaisiste que l'on peut le croire.. A la base, les scientifiques se sont intéressés aux mécanismes de séduction rattachés à la fonction commerciale. Et l'un des critères le plus souvent cités par les acheteurs étaient les yeux, souvent qualifiés de beaux ou très beaux lorsqu'ils étaient bleus, verts ou légèrement gris-vert.

L'enquête ne vise pas à transformer un constat en argument commercial mais note que "L'attention est plus soutenue lorsque la couleur des yeux de son interlocuteur capte le regard de l'acheteur". Et de donner des exemples ou cette sensibilité est plus marquée : au Japon (64 %), en Chine (66 %), en Inde (55%) - où les yeux clairs sont rares, remarquez - mais aussi et même en Europe (42%). Mais l'étude est honnête et confirme que si les yeux sont un atout fort, ils ne suffisent pas pour convaincre. A la question "Seriez vous plus enclin à passer commande à un vendeur doté de yeux de couleur magnifique ou très différente de celle de votre entourage ?", à peine 4% répondent que ce serait possible et 96% sont unanimes à rejeter ce critère. Parce qu'ils ne veulent pas le reconnaître ?

Seule certitude, il sont 86% à reconnaitre qu'ils discutent plus longtemps ou sont plus prêts à écouter des vendeurs dotés d'un physique agréable. Surtout chez les femmes (71%) ! Seule réponse à ce constat, les fausses lentilles de couleur pour changer celle de vos yeux. Les chinoises en sont folles, les Américaines y succombent. Pourquoi pas les Parisiennes... et les négociateurs?

A New York,
Philippe Lantris

Mardi 15 Octobre 2013


Notez