Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Wisscom propose un logiciel pour localiser en temps réel un avion en situation de détresse.


Localiser en temps réel les avions qui disparaissent ou qui s’égarent dans une région reculée, voilà la finalité de logiciels développés par Abdou Attou, un jeune ingénieur algérien installé à Oxford - PDG de “Wisscom Aerospace” - qui commence à intéresser les compagnies aériennes après les difficultés de localisation qui ont marqué l'année 2014 notamment.



Des avions qui disparaissent avec leurs passagers, c'est une problématique ressentie durement par tous les acteurs de l'aérien pour lesquels les boites noires, si elles apportent certaines réponses, ne suffisent plus. D'autant qu'il faut commencer par retrouver l'appareil pour analyser les informations. La question clé est donc bel et bien de localiser en permanence les avions, et c'est bien ce à quoi cette start-up s'est attaquée. "Nous avons développé chez Wisscom des outils économiques qui, via le satellite, permettent une localisation permanente d'un avion même s'il se trouve au fond de la mer" précise Abdou Attou, cité par Algérie Info.  Concrètement, l'entreprise a développé deux logiciels, “SmartTrack” et “CloudBox”  qui selon le PDG sont en mesure de "retrouver et localiser un avion là où il se trouve". 

“SmartTrack”,  utilise une technologie permettant le captage  continuel des signaux de connexion à bord des avions. “CloudBox” est une boîte noire virtuelle qui permet de transmettre instantanément, via des satellites,  les enregistrements audio et messagerie provenant du cockpit. Le système donne la position de l’avion, son altitude, sa vitesse, la pression atmosphérique et la vitesse du vent. Autant de datas exploitables au sol pour gérer et suivre le vol d'un appareil.

Qatar Airways serait intéressé par le système pour une gestion, en temps réel, de ses appareils dans le monde.

 






1.Posté par Nedjar le 18/01/2015 21:15 (depuis mobile)
Bravo,
Je suis sûr c''est un fruit de longues recherches et le travail des spécialistes.
Je vous souhaite une bonne continuation pour d''autres découvertes.
Salam.