Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 21 Octobre 2009

"Y'a de la joie..." Version Regus



Regus, publie les résultats d’une étude intitulée « Business Tracker », menée par le Cabinet Marketing UK. Ce sont 11 000 professionnels d’entreprises issus de 15 pays qui ont été interrogés sur leur ressenti par rapport à la crise, la reprise et l’état général des affaires.



"Y'a de la joie..." Version Regus
Le premier volet de cette étude montre que les entreprises, de tous pays confondus, attendent un retour à la croissance à l’été 2010. La France, quant à elle, s’en sort plutôt bien en comparaison de certains pays comme la Grande Bretagne, mais est moins optimiste que l’Inde ou l’Afrique du Sud.

L’étude révèle que les sociétés françaises attendent les premiers signes de reprise économique en juillet 2010, ce qui est l’indice d’un optimisme mesuré en comparaison des résultats internationaux. En ce qui concerne les autres pays étudiés, les entreprises espagnoles sont les plus pessimistes avec un retour attendu à la croissance seulement en octobre 2010, alors que pour l’Inde, très optimiste, la reprise devrait s’opérer dès Mars 2010.

Ces prévisions, portées par les entreprises françaises, coïncident avec l’augmentation de leurs résultats à un rythme supérieur à la moyenne internationale : ainsi 51% des entreprises françaises ont vu leurs profits croître l’année dernière contre seulement 40% des entreprises à l’échelle mondiale. De la même manière, 58% des entreprises françaises ont connu une augmentation de leur chiffre d’affaires l’année dernière (contre 46% des entreprises dans le monde). Même parmi les entreprises qui ont connu une phase de décroissance, plus de 50% d’entre elles anticipent une augmentation de leurs résultats en 2010.


L’enquête montre que, quel que soit le niveau de performance des sociétés interrogées, ces dernières anticipent exactement de la même manière le retour à la croissance économique – un constat qui confirme que l’avis global sur la conjoncture n’est pas influencé par la performance personnelle des entreprises interrogées. Qu’elles soient très performantes ou peu performantes, les entreprises attendent le rebond durant l’été 2010.

Quelle que soit leur taille, 54% des entreprises prévoient des résultats en hausse pour l’année prochaine. Les PME françaises (moins de 50 employés) se révèlent cependant plus optimistes que les grandes entreprises sur leurs résultats futurs. En tout, 61% des PME anticipent un accroissement de leur CA en 2010, contre seulement 40% des grandes entreprises. Ce chiffre confirme que les PME constituent le premier ressort de la reprise économique et souligne l’importance décisive des aides et des incitations gouvernementales à destination de ces petites structures – d’autant que les PME représentent plus de la moitié de l’activité française !

Plus d’informations sur le site de Regus