Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Y a-t-il un pilote (sobre) dans l’avion ?


L’état d'ébriété de deux pilotes a entraîné un retard de 24 heures sur un vol de la compagnie Aeromexico qui devait relier Mexico samedi, depuis Alajuela, la deuxième ville du Costa Rica. Les 101 passagers de l’appareil, un Boeing 737-700, ont dû attendre que les pilotes soient remplacés.



Le journal costaricain indique que le copilote a accepté de se soumettre aux test d’alcoolémie et affichait un taux de 0,45g par litres de sang. Le pilote a quant à lui refusé ces contrôles. Les deux salariés mexicains de la compagnie Aeromexico auraient fait la fête dans un hôtel de la capitale, selon le quotidien Extra. Les passagers n’ont pas été informés des véritables raisons qui nécessitaient le report du vol, et leur immobilisation à l'aéroport Juan Santamaria d'Alajuela. Ils ont finalement pu rejoindre le Mexique avec 24 heures de retard. La tendance ne touche pas que l’Amérique latine, un rapport ministériel faisait état récemment de nombreux cas similaires dans le trafic aérien en Inde.