Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 27 Septembre 2017

Aéroports, la concurrence devient féroce


L’Airports Council International Europe (ACI EUROPE) vient de présenter à Bruxelles l’étude du cabinet Oxera sur la concurrence dans le secteur aéroportuaire : « The continuing Development of Airport Competition ».



L'aéroport nouvelle zone de concurrence aérienne
L'aéroport nouvelle zone de concurrence aérienne
Premier constat, la compétition entre aéroports est de plus en plus marquée sous l’effet conjugué de la croissance exponentielle du transport aérien low-cost, de la convergence des modèles économiques des compagnies aériennes et de l’essor des compagnies aériennes du Moyen-Orient.

Une situation qui s’est particulièrement renforcée depuis 2010 et a pris incontestablement une dimension pan-européenne, notamment en raison de la place de plus en plus prépondérante prise par le modèle économique low-cost dans le transport aérien. Depuis 2010, le transport low-cost contribue à hauteur de 76% à la croissance du trafic passagers en Europe.

Les compagnies low-cost, mais également depuis peu les compagnies traditionnelles, font preuve d’une flexibilité de plus en plus grande dans l’ouverture ou la fermeture de routes, recherchant avant tout la profitabilité de leurs routes, en privilégiant le coût de touchée le plus bas1. Sur un total de 18 000 routes existantes entre les aéroports européens, plus de 3 000 routes sont ouvertes chaque année et 2 500 routes sont fermées.

Tous les aéroports européens, quelle que soit leur taille, sont désormais mis en concurrence entre eux par les compagnies aériennes mais aussi par les passagers. Alors que la pression concurrentielle était déjà particulièrement vive pour les aéroports régionaux avant 2010, elle s’est accentuée entre 2010 et 2016 pour les aéroports de plus de 10 millions de passagers, et notamment pour les hubs.

Ainsi les hubs du Golfe et de Turquie (principalement Dubaï, Abou Dhabi, Doha et Istanbul) concurrencent l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle sur les passagers en correspondance qui représentent à Roissy 31% du trafic passagers. Les hubs non européens prennent de plus en plus de parts de marché sur les routes entre l’Europe et l’Asie-Pacifique. Aujourd’hui entre 50 et 60% des routes entre l’Asie-Pacifique et les principaux hubs européens sont concurrencées par les hubs du Golfe et de Turquie.

Les principaux hubs européens sont par ailleurs de plus en plus concurrencés par l’ouverture de routes directes. La mise à disposition par les compagnies de vols directs comme alternative aux vols en correspondance a fortement augmenté en Europe de 2010 à 2016. Dans les années qui viennent, la concentration des compagnies aériennes en Europe, la pénétration des compagnies low cost sur les grands aéroports et leur arrivée sur les vols long-courriers et sur le trafic en correspondance viendront alourdir une pression concurrentielle déjà forte sur le marché aéroportuaire.

Pour Thomas JUIN, Président de l’UAF « Considérer les aéroports comme des monopoles est un non-sens. Tous les aéroports français sont désormais mis en concurrence. Le coût de touchée est devenu aujourd’hui le principal facteur du choix d’un aéroport par une compagnie aérienne"



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.