Air France: quand les islamistes noyautent les syndicats

Le titre est choc. Déjà plusieurs fois évoquée, c'est en réalité la présence de musulmans radicaux au sein de Servair, filiale catering d'Air France, que pointe l'enquête réalisée et publiée par Marianne cette semaine.

"Ce qui inquiète une partie des employés de Servair, et notamment des musulmans qui subissent la pression de coreligionnaires extrémistes, ce sont plutôt les dérives au quotidien", explique Marianne qui donne l'exemple de "ces manutentionnaires qui refusent de toucher à des caisses contenant de l'alcool ou ces salariés dans les bureaux de fret qui s'opposent aux commandes de vin". Ce sont "Des dérives souvent favorisées par un noyautage des syndicats par des intégristes religieux", explique le magazine qui souligne que "Si certains syndicats ont fermé les yeux sur ce genre de situation, c'est pour ne pas se priver d'adhésions et de votes aux élections professionnelles".