AirBerlin enlève le superflu sur son A330

Pour réduire sa consommation de kérosène et les émissions de CO2, AirBerlin a éliminé tous les objets mobiles de l’airbus A330 et mesuré leur poids. La mission Clear Out de «Papa Charlie», dont le nom vient des deux dernières lettres d’immatriculation de l’avion, consiste ainsi à identifier les choses dont la présence à bord n’est […]

Pour réduire sa consommation de kérosène et les émissions de CO2, AirBerlin a éliminé tous les objets mobiles de l'airbus A330 et mesuré leur poids. La mission Clear Out de «Papa Charlie», dont le nom vient des deux dernières lettres d'immatriculation de l’avion, consiste ainsi à identifier les choses dont la présence à bord n'est pas obligatoire afin d'optimiser le bilan environnemental d'airberlin. Au total, près de 630 kilogrammes d'objets mobiles se trouvaient à bord du D-ALPC. 335 kilogrammes sont restés à bord, 162 kilogrammes doivent être soumis à un contrôle supplémentaire par des experts, une alternative plus légère doit être trouvée pour 116 kilogrammes, et 17 kilogrammes ont pu être immédiatement retirés de bord. «Le processus a porté ses fruits et réduit ainsi les émissions de CO2 par an et par avion de la flotte des avion long-courriers de respectivement 8 tonnes et 2,5 tonnes de carburant», affirme Christian Bodemann, Head of Cabin Maintenance d'airberlin technik et responsable du projet Clear Out.