Amadeus teste une solution d’embarquement biométrique en Slovénie

Amadeus réalise un pilote d’embarquement biométrique avec l’aéroport de Ljubljana, Adria Airways et LOT Polish Airlines. En réduisant d’environ 75 % la durée moyenne d’embarquement, ce premier essai prépare le terrain pour une solution biométrique commune simplifiant l’enregistrement, la sécurité et l’embarquement.

Alors que le nombre de passagers continue d’évoluer d’année en année, les infrastructures aéroportuaires sont poussées à la limite de leur capacité avec pour risque, si aucune solution n’est trouvée, de voir s’allonger de plus en plus les files d’attente.

L’industrie aéroportuaire reconnaît l’immense potentiel de la technologie biométrique comme une solution à ces problématiques, car elle permet d’accélérer et de fluidifier les différents processus mis en place au sein des aéroports.

Avec le lancement d’un test grandeur nature à l’aéroport de Ljubljana, Amadeus s'oriente vers la création d’une plateforme commune et centralisée pour les données biométriques.

En collaboration avec Adria Airways, le "home carrier" (compagnie aérienne basée dans cet aéroport), et LOT Polish Airlines, ce projet a permis de procéder à l’embarquement réussi de 175 passagers participants, et ce en un temps record.

Les passagers ont pu s’enregistrer à l’aide d’une application Amadeus disponible sur smartphone. Celle-ci a pris un "selfie" d’eux ainsi qu’une photo de leur passeport et de leur carte d’embarquement, le tout stocké de manière sécurisée sur un serveur distant. Une photo du passager a ensuite été prise à la porte d’embarquement et comparée à celles stockées sur le serveur pour valider l’identité du passager et le statut du vol.

Dans les cas où les données correspondaient, un message était envoyé au système de contrôle des départs et le passager était autorisé à embarquer. L’ensemble des données biométriques ont été supprimées dans un délai de 48 heures afin de garantir la conformité au RGPD.

La durée moyenne d’embarquement a diminué d’environ 75 %. Cela signifie que l’embarquement a duré seulement deux secondes par passager, contre cinq à dix secondes habituellement.

Bruno Spada, Executive Vice President Airport IT chez Amadeus, déclare : "Ce pilote marque une étape importante vers la mise en place d’une solution biométrique hébergée à distance pour notre secteur, avec laquelle les voyageurs n’auraient besoin de s’enregistrer qu’une seule fois. Notre solution est conforme au concept One ID développé par l’IATA, puisqu’elle fonctionne dans tous les aéroports qui prennent part au projet et pour l’ensemble les compagnies aériennes participantes, de sorte que les passagers peuvent arriver à l’aéroport fin prêts pour leur voyage."