Apple Watch, les ventes plongent

161

Selon le cabinet d’études Slice Intelligence, Apple vendrait moins de 20 000 montres par jour aux États-Unis et au niveau mondial, la demande aurait baissé de 90% depuis le lancement du produit.

Pour les analystes, les premiers commentaires d’utilisateurs réels semblent minimiser l’intérêt du public pour un produit présenté comme "fragile, peu utile et d’une autonomie limitée". Mais au-delà, pour Ben Bajarin, de Creative Strategies, il faut moduler cette annonce de Slice Intelligence car Apple, qui a mal géré la demande lors du lancement, pourrait se rattraper dans les 6 prochains mois son retard américain. Une vision qui laisse sceptiques les analystes de la Silicon Valley.

Seule certitude, pour la Business Travel Association, l’Apple Watch n’est pas entrée dans le quotidien des voyageurs d’affaires. Ils seraient moins de 0,2% à en faire un outil de travail lors de leurs déplacements professionnels, même si les applications se multiplient.