Attentats : chute de 9,3% du chiffre d’affaires pour les hôtels français

Quelques jours après les attentats du 13 novembre, le cabinet MKG avait effectué une première estimation de l'impact de ce drame sur le secteur hôtelier francilien. Quasiment un mois après, le spécialiste fait un second bilan et donne ses prévisions pour janvier-février.

L'hôtellerie française a enregistré une chute de son chiffre d'affaires de 9,3% depuis les attentats du 13 novembre, cela représente une perte de 150 millions d'euros. Bien qu'aidés par la tenue du COP21, les établissements de Paris et des grandes villes françaises ainsi que le segment Luxe sont les plus touchés par les événements car ils sont fréquentés par une clientèle internationale.

Georges Panayotis, président du cabinet MKG a confié à l'AFP que le secteur pourrait présenter un "manque à gagner de 50 millions d'euros pour la période janvier-février et jusqu'à mi-mars". Il calcule que l'industrie affichera pour l'année 2015 une très faible croissance "autour de 0% par rapport à 2014 ". A titre de comparaison, les principaux pays européens enregistreront une progression de 5%.