Belgique: 4 lundis de grève contre l’austérité jusqu’à mi-décembre

Les syndicats belges ont organisé une manifestation nationale contre les mesures d'austérité le 6 novembre dernier. Pas satisfaits des réponses du gouvernement et des employeurs, ils ont décidé de maintenir les jours de grève programmé le lundi 24 novembre ainsi que les 1er, 8 et 15 décembre, Les transports du pays seront perturbés, dont les Thalys.

Les 3 premiers mouvements organisés par les syndicats sont des grèves par province. Ainsi, les grévistes manifesteront dans les provinces du Hainaut, de Luxembourg, Anvers et Limbourg, le lundi 24 novembre. Ceux des provinces de Namur, Liège, Flandre orientale et Flandre occidentale seront dans la rue le 1er décembre tandis que des actions sont prévues à Bruxelles, en Brabant wallon et en Brabant flamand le 8 décembre. Une grève nationale aura lieu le lundi 15 décembre. Ces nombreux mouvements risquent de perturber l'activité et les transports du pays.

Thalys
Thalys prévient d'ores et déjà que «d’importantes perturbations sont à prévoir sur le réseau Thalys sur ces 4 journées, avec impacts possibles dès les dimanches soirs». Elle recommande à ses voyageurs de reporter leurs déplacements pour les jours et routes concernées. Par ailleurs, l’entreprise annonce que, quelles que soient leurs conditions tarifaires, tous les billets réservés pour les trains concernés sont échangeables sans frais supplémentaire et selon les disponibilités, ou remboursables auprès du point de vente initial.
Les prévisions de circulation des trains seront disponibles sur le site de la compagnie ferroviaires et ses applications.