Boeing 737 MAX : pas de sortie de crise pour Boeing

Les avions du constructeurs américain ne voleront plus avant le premier semestre 2020.

Selon nos confrères de l'Echo Touristique, l'immobilisation des Boeing 737 Max n'est pas prête de prendre fin. En effet, selon le cabinet Archery Strategy Consulting : "Une reprise des vols après douze mois d’immobilisation est désormais un scénario concevable. "

Au total, cela pourrait coûter jusqu'à 10 milliards de dollars au constructeur américain : dommages et intérêts pour immobilisation (800 millions de dollars par mois), pénalités pour retard de livraisons (entre 400 millions et 1 milliard de dollars), mise à jour du système anti-décrochage (estimation inconnue), dédommagements des victimes (plus de 400 millions de dollars, sur la base de celui des victimes du Concorde), annulation de commandes et efforts commerciaux (plusieurs milliards de dollars), formation des pilotes (100 millions de dollars), …

La crise n'est donc pas prête de s'apaiser pour Boeing... Le constructeur américain vient également d’annoncer le versement de 100 millions de dollars aux proches des victimes des crashs de Lion Air et d’Ethiopian Airlines, qui ont fait 346 victimes.