British: nouvelles grèves en vue

Alors que la situation semblait apaisée, le conflit reprend chez British avec la volonté du syndicat Unite d'obtenir la levée des sanctions et le rétablissements des avantages aux personnels navigants. Et la perspective d'une grève en janvier.

British: nouvelles grèves en vue
Pas question d'instaurer la terreur impopulaire d'une grève au moment des fêtes de fin d'année, mais Unite ne désarme pas après le long conflit de cette année et réclame tout à la fois "la fin de la traque de ses membres", le paiement des jours de grève aux salariés déclarés malades aux dates concernées, le rétablissement des équipages sous procédure disciplinaire ou encore la restauration intégrale des avantages sur les voyages personnels des personnels navigants. Unite avait organisé 22 jours de grève cette année, en mars, mai et juin. Les négociations qui se poursuivaient ont achoppé et le syndicat a claqué la porte des discussions, affirmant qu'il "n'avait plus d'autre choix". Pour la direction, un accord avait été trouvé en octobre et le syndicat ne tient pas ses promesses d'interroger les navigants sur cet accord passé, demandant toujours plus. Suspens sur un nouveau vote qui pourrait être organisé en décembre pour une grève en janvier. La direction affirme qu'elle sera capable d'assurer des programmes normaux à Gatwick et au London City Airport, même en cas de grève.