CDG Express en bout de rail

La ligne CDG Express pour relier l'aéroport à la capitale a franchi un cap ce lundi 20 mars 2017 avec la signature d'un accord entre le groupe ADP, SNCF Réseau et la Caisse des Dépôts sur le modèle économique et financier du gestionnaire de l'infrastructure.

Il commence à y avoir urgence pour ce fameux CDG Express s'il doit être opérationnel pour les JO de 2024 et l'Expo Universelle de 2025 à laquelle la France est candidate. L'État avait clarifié, fin 2016, le cadre législatif et les trois partenaires que constituent le groupe ADP, SNCF Réseau et la Caisse des Dépôts se sont mis d'accord sur le modèle économique et financier du gestionnaire.

Ce montage technique définit les paramètres clés de l'équilibre économique du futur contrat de concession qui liera le gestionnaire d'infrastructure à l'État ainsi que ceux du plan de financement du projet. A priori l'entreprise gestionnaire devrait être créée d'ici fin juillet avant signature du contrat de concession qui liera ce gestionnaire à l'État.

Cette étape clé pour la poursuite du projet s'est combinée à la signature ce même lundi de l'arrêté préfectoral modifiant la déclaration d'utilité publique du projet CDG Express. L'objectif d'une ouverture de la liaison CDG Express à horizon de la fin 2023 devrait être tenu.