Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 15 Novembre 2016

COP22, l’aérien parent pauvre de la conférence



Début janvier 2016, Violetta Bulc, commissaire européenne en charge des transports ne cachait pas son enthousiasme face aux négociations qui devaient s’engager autour du transport aérien. Douche froide pour l’Europe, les échanges trainent en longueur et la seule visibilité se limite à la possible réduction des émissions d’oxyde d’azote.



Violetta Bulc "l'aérien s'est engagé pour réduire les émissions de CO2"
Violetta Bulc "l'aérien s'est engagé pour réduire les émissions de CO2"
C’est un long serpent de mer qui n’en finit plus d’agiter les esprits des écologistes du monde entier. La pollution liée au transport aérien serait en hausse et les engagements pris restent un vœu pieu malgré la très nette amélioration des équipements implantés à bord des appareils de nouvelle génération.

Mais le compromis signé à Paris après la Cop21 oublie largement le transport aérien. Beaucoup d’Etats refusaient d’intégrer une contrainte sur ce qui est considéré comme la base même du développement commercial. En bref, parler n’engage à rien. Sauf que la COP22 semble reproduire les mêmes effets. A Marrakech, plusieurs études confortent l’idée qu’il est temps d’agir. Mais une fois de plus, ce sont des vœux qui seront affichés pas de réelles décisions. Pour Violetta Bulc, "il faut aujourd’hui des engagements, pas de simples projets présentés comme innovants". Pas certain que les participants y arrivent.

Faute de programme, ce sont des intentions qui sont aujourd’hui exprimées. Réorganisation du trafic, amélioration des approches aéroportuaires, refonte des procédures de décollage et d’atterrissage sont donc au menu de la COP22 qui s’appuie en grande partie sur l’Agence Européenne pour la Sécurité Aérienne pour porter la volonté de la Communauté en matière de lutte contre la pollution.

En refermant ses portes, la COP22 n’aura pas apporté de solutions immédiates mais en sensibilisant les pays partenaires, l’Europe sait que le dossier de l’aérien avance.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.


Ce site est listé dans la catégorie Agences de voyages : Tourisme d'affaires de l'annuaire Se former au referencement et Dictionnaire Annuaire Informations