De la cocaïne apparait, de l’or disparait des soutes d’Air France

Après la cocaïne, les lingots d’or : Air France n’en fini pas de faire parler d’elle au chapitre des faits divers. Le vendredi où la drogue était découverte à bord d’un avion provenant du Vénézuela, la Brink’s constatait sur les pistes suisses que les lingots chargés à Paris avaient disparu des soutes d’un autre appareil de la compagnie française.

De la cocaïne apparait, de l'or disparait des soutes d'Air France
Une cinquantaine de lingot d’or ont été chargés jeudi dernier par des agents de la Brink’s à Roissy, dans les soutes d’un avion en partance pour la Suisse. Un transfert somme toute classique, pour une valeur d’environ 1,6 million d’euros. Mais l’or n’est jamais arrivé à Zurich. Le vol n’a été découvert que le vendredi par la société de transport de valeurs. A priori, ses agents étaient restés près de l’appareil à Paris jusqu’à son départ vers 13h, selon les premiers éléments de l’enquête. Quand l’or a-t-il disparu ? Un mystère, que devra résoudre la section de recherche de la gendarmerie du transport aérien. L’AFP précise que la société américaine Brink’s emploie en France 1.800 agents de sûreté qui réalisent dans des aéroports français l'inspection des passagers, des bagages cabine et des bagages de soute, ainsi que le contrôle des véhicules.