Dernière minute : Roissy, Orly fermés jusqu’à samedi 14 heures

Les aéroports de Roissy-Charles De Gaulle et Orly resteront fermés jusqu’à samedi 14 heures selon la DGAC, ainsi que vingt-trois aéroports du nord de la France. La quasi-totalité de l’espace aérien du nord de l’Europe est également fermé. Les perturbations liées à l'arrivée du nuage de cendres volcaniques devraient continuer au moins pour les prochaines 48 h, selon Eurocontrol. Compte tenu de la désorganisation du trafic, le retour à un état normal devrait prendre 48 heures.

Dernière minute : Roissy, Orly fermés jusqu'à samedi 14 heures
Les aéroports de Paris sont fermés au moins jusqu’à samedi 14 heures. Les arrivées ont été malgré tout autorisées à Orly, Roissy et au Bourget, hier vendredi 16 avril entre midi et 18h, selon la Direction Générale de l‘Aviation Civile. Par mesures de sécurité, les aéroports de Calais, Merville, le Touquet, Dieppe, Cherbourg, Amiens, Lille, Valenciennes, Brest, Lannion, Deauville, Morlaix, Caen, Strasbourg, Vatry, Reims, Metz, Beauvais, Pontoise, Toussus-le-Noble, Orly, Roissy-Charles de Gaulle et le Bourget, sont toujours fermés jusqu'à 8H samedi matin.

Côté britannique, l’espace aérien restera fermé au moins jusqu’à samedi 1h du matin, y compris au dessus de l‘Irlande. C’est en tout plus de la moitié du trafic aérien européen qui devrait être annulé ce vendredi, annonce Eurocontrol dans un communiqué, en raison du nuage de cendres volcanique venu d’Islande qui avance sur le nord de l’Europe.

L'ensemble de l'espace aérien du Danemark sera maintenu fermé au moins jusqu'à samedi à 2h du matin, alors que l'Autriche ferma progressivement son espace aérien cette après-midi. La République Tchèque a déjà fermé le sien ce matin, à l’instar des espaces aériens de la Pologne et des Pays-Bas. En Allemagne, les aéroports au nord du pays sont toujours fermés.

La Suède et la Norvège rouvrent progressivement leur espace aérien depuis ce matin. En Russie, le nuage s’approche de Moscou mais les autorités ont annoncé que l’espace aérien restait pour le moment ouvert, malgré l’annulation de certains vols.

Le nuage de cendres entraînent des perturbations à l’autre bout du monde, dans la région Asie-Pacifique. De nombreux vols au départ ou en correspondance au Japon, à Bangkok, à Hong Kong et Singapour en direction de l’Europe ont été annulés.

A suivre aujourd'hui sur le site de la DGAC et d'Eurocontrol