Des chiffres plein la tête

Hotel.com publie son indice hôtelier (hotel Price Index) pour le premier semestre 2009. Pas de surprise dans les résultats : de la baisse et encore de la baisse ! Le prix des chambres est en chute libre.

Des chiffres plein la tête
C'est la crise et les hôteliers continuent à baisser les prix des chambres d'hôtels au grand plaisir des voyageurs ! Le HPI constate une baisse historique des tarifs hôteliers dans le monde de 17% pour le premier semestre 2009. La plus forte depuis 5 ans.

Cet HPI nouveau confirme les effets de la crise sur l'ensemble des continents. En Asie, après une baisse mesurée de -2% fin 2008, le continent asiatique affiche cette fois-ci une baisse très marquée avec un prix moyen en chute de -17%. Et la route de l'Inde se trouve toute tracée ! C'est à Bombay que revient la palme de la plus forte baisse -42% (à 111 €), alors que New Delhi prend la 3ème position des plus fortes baisses avec -34% (86 €).

La baisse est tout aussi tangible en Amérique (-17%) qu'en Europe (-16%). Las Vegas (-20% à 63 €), Chicago (-19% à 111 €), Montréal (-13% à 89 €), Boston (-10% à 133 €) et même Washington (-3% à 129 €). Constat à l'identique en Europe où l'on retrouve 4 grandes capitales au top 10 des plus fortes baisses : Barcelone (-27% à 97 €), Dublin (-27% à 76 €), Oslo (-25% à 108 €) et Vienne
(-12% à 86 €).

Les grandes villes du monde réputées coûteuses n'échappent pas à la dégringolade des prix : New York (-23%, 139 €), Moscou (-39%, 164 €), Venise (-12%, 138 €), Dubaï (-23%, 133 €), Londres (-21%, 108 €), Florence (-20%, 93 €), la liste est longue. Même Abu-Dhabi, qui remporte la palme d'or de la ville la plus chère du monde avec 190 € la nuitée, subit une baisse de 7%, tout comme Monte-Carlo (-8%, 178€) ou Genève (-12%, 171€) en 2ème et 3ème position.

Dans les villes de la zone euro aussi, les prix sont en chute libre : Barcelone (-27%, 97 €), Vienne (-25%, 86 €), Madrid (-24%, 88 €) et Prague (-21%, 70 €) affichent tous des baisses au-dessus de 20 %.

Au Palmarès des 10 pays Européens avec les plus fortes baisses de prix, figurent l'Irlande (-26%), la Norvège (-24%) et la Pologne (-23%), toujours avec des baisses au-dessus de 20%.