Eric Audoin: « La réorganisation d’American Express Voyages d’affaires se terminera en décembre »

152

Il n’est jamais facile de faire évoluer une entreprise. Petits grincements de dents en interne, inquiétude des salariés face à l’avenir, rejet de certaines technologies pourtant essentielles, mouvements d’agacement des clients, la réorganisation d’American Express Voyage d’Affaires annoncée en avril se poursuit comme l’avait annoncé Eric Audoin, qui a succédé fin 2009 à Regis Chambert. Nous nous étions fait l’écho des observations formulées par les salariés de l'entreprise. A 10 jours de l'EVP, rendez-vous annuel d'Amex, faisons le point avec le patron de la TMC.


Déplacements Pros : Où en êtes-vous de la fermeture annoncée des plateaux en région ?

Eric Audoin : Tout se passe comme nous l’avions prévu. Trois plateaux seront fermés d’ici à la mi-décembre et le plan de reclassement, proposé à chaque salarié présent sur un site qui fermait, a été appliqué dans sa totalité. Nous avons suivi la feuille de route sereinement, sans nous voiler la face et en essayant toujours de gérer les difficultés qui pouvaient apparaître. Nous avons également accompagné les clients sur les nouveaux plateaux. Cela faisait partie des engagements pris et tenus. Il y a toujours quelques frictions les premiers jours mais tout cela me semble bel et bien réglé.

Déplacements Pros : Avez-vous rencontré des difficultés pour gérer les personnels des plateaux qui fermaient ?

Eric Audoin : A l’origine, nous avions prévu de laisser du personnel dans les régions concernées en développant le télétravail. C’était une idée moderne que technologiquement nous pouvions assurer. Elle n’a pas fonctionné. Les collaborateurs ne le souhaitaient pas. Il a fallu nous réorganiser très rapidement pour retrouver les effectifs dont nous avions besoin tout en assumant les engagements pris. Je voudrais dire qu’à chaque fois, le personnel en place a été professionnel jusqu’à la dernière minute. C’est bien le signe du fort attachement à l’entreprise et au respect de nos clients.

Déplacements Pros : Le personnel parle de sous-effectif ?

Eric Audoin : Cela n’est pas juste. Nous avons cherché des solutions adaptées à chaque cas et sur certains sites, nous avons même engagé de nouveaux collaborateurs. La mission de formation que nous nous étions fixé a été tenue. Qu’il s’agisse de formation générique ou d’autres plus spécifiques, nous avons mis en œuvre tous les moyens que nous avions promis.

Cela me semblait essentiel de tenir nos engagements. Mais pour autant, je comprends qu’il y ait des craintes, des interrogations, des questions qui se posent. Nous ne les éludons pas. Il nous faut sans cesse communiquer, toujours plus, toujours plus souvent pour rassurer et expliquer. C’est une mission que j’assume, ainsi que les cadres de l’entreprise. Nous détaillons notre projet, nous précisons les objectifs. Sans cesse et avec la même volonté de satisfaire nos clients.

Le changement appelle toujours le doute. A nous de lever ces inquiétudes.

Déplacements Pros : Il va vous falloir aussi rassurer vos clients ?

Eric Audoin : Je pense que notre meilleure réponse à ces inquiétudes sera faite dans quelques jours à l’EVP, où ils pourront voir tout ce qui bouge et tout ce qui se fait pour répondre à leurs demandes. Nous pourrons alors en reparler.

Propos recueillis par M.L.