Faut-il privatiser Orly et Roissy ?

Pour financer l’innovation, le gouvernement planche sur des cessions d’actifs. Le dossier Aéroports de Paris fait débat au regard du caractère stratégique de Roissy et d’Orly. La Tribune livre son analyse.

Après avoir récupéré 1,5  milliard d'euros début septembre en cédant 4,15 % du capital d'Engie, le gouvernement planche sur d'autres cessions d'actifs et ADP figure dans la liste des potentiels, d'autant que la part de l'Etat est valorisée à 7,5 milliards d'euros. Cette session partielle ou totale permettrait de conserver d'autres bijoux de la couronne. Cette session est-elle vraiment pertinente ? C'est toute l'analyse de notre confrère Fabrice Gliszczynski dans La Tribune.