Grâce aux voyages d’affaires, BAA, gestionnaire des aéroports britanniques, se porte mieux

Malgré des pertes estimées à un peu plus de 192 millions de Livres sur les 9 premiers mois de l'année, BAA se satisfait d'un chiffre d'affaires en progression de 4,4 %, un signe de la reprise du trafic aérien outre Manche, en particulier à Heathrow.

Grâce aux voyages d'affaires, BAA, gestionnaire des aéroports britanniques, se porte mieux
"Même si l'économie britannique est dans une passe difficile, de nombreuses régions de la planète sont en croissance très rapide, et donc les voyages d'affaires vers ces destinations nous maintiennent à flot", a déclaré le directeur général de BAA, Colin Matthews, lors d'une conférence de presse. L'opérateur aéroportuaire britannique a pu réduire ses pertes de 75 % et augmenter son chiffre d'affaires de plus de 4% depuis le début de l'année grâce à la hausse du nombre de voyages d'affaires.Selon BAA, le trafic du principal aéroport londonien, Heathrow, s'est accru de 4,4% à 19,5 millions entre juillet et septembre, par rapport à la même période de l'année précédente, et le groupe se déclare optimiste sur les perspectives pour le reste de l'année. Il reste que les coupes budgétaires annoncées cette semaine par le gouvernement fragilise l'activité en Grande-Bretagne, ce qui pourrait faire de 2011 une année difficile pour le transport aérien.