Grève Air France: 53% du programme annulé ce jeudi, la direction retire totalement le projet Transavia Europe

Le mouvement des pilotes ne faiblit pas: pour la journée du jeudi 25 septembre 2014, Air France prévoit d'assurer 47% de son programme de vols compte tenu d'un taux de pilotes grévistes estimé à 62% pour cette journée. Et la compagnie annonce qu'elle propose le retrait total de son projet Transavia Europe.

Cela ressemble à une rédition en rase campagne, sans doute provoquée en partie par le cafouillage - volontaire ou pas ? - du Secrétaire au Transport qui, en annonçant le retrait du projet Transavia Europe, hier matin à la télévision, semblait ainsi dire à la direction ce qu'il voulait. Dans ces conditions, comment Air France pouvait elle encore parler de suspension et discuter davantage un vrai deal ? Après de nouvelles discussions dans l'après midi de ce mercredi, elle a publié un communiqué "Proposition pour une résolution rapide du conflit" qui comporte :
Point 1 . Retrait immédiat du projet Transavia Europe,
Point 2. Poursuite du développement de Transavia France dans des conditions économiques compétitives et assorties des garanties discutées dans les négociations jusqu'à présent.

Ce qu'il faut comprendre dans le point 2, c'est que les pilotes pourront aller piloter, sur la base du volontariat, des avions Transavia s'ils le souhaitent, avec une indemnité de départ d'une compagnie vers l'autre. Il n'est plus question du "Pilot group" pour tous les avions de plus de 110 places, proposition du SNPL France Alpa qui compliquait considérablement la situation chez Hop!

La direction parle de proposition "équilibrée" qui répond aux inquiétudes des partenaires sociaux en apportant une garantie renouvelée qu'il n'y aura aucune délocalisation. Et précise qu'à son sens, "Elle préserve le projet de développement de Transavia, solution « made in France » pour faire face à l'offensive des low cost étrangères et conquérir ce marché en plein développement".

Le SNPL, qui appelait toujours à la mobilisations jusqu'au 30 dans l'après midi, n'a pas encore réagi publiquement à cette dernière proposition dont le texte nous est parvenu vers 21h. C'est sans doute en Assemblée générale qu'il devrait décider de la reprise ou non mais il semble bien qu'il ait obtenu tout ce qu'il réclamait depuis quelques jours.