Grèves: essence, rail et demain avions, circulation perturbée pour les voyageurs d’affaires

Environ 20% des stations service de l'Hexagone sont à sec, la CGT poursuit avec Sud son mouvement à la SNCF et les contrôleurs aériens USAC-CGT appellent à cesser le travail demain jeudi. Pour exercer leur métier, la circulation des voyageurs d'affaires n'est pas toujours simple...

Après avoir débloqué hier la raffinerie et le dépôt de Fos-sur-Mer, les CRS sont intervenus ce mercredi matin à l'aube pour évacuer dans le calme  au dépôt pétrolier de Douchy-Haulchin, près de Valenciennes. Il reste que Total constate qu'environ 20% de ses stations sont fermées faute de carburant et la plupart des stations de la moitié Ouest de la France, région parisienne incluse, ont instauré des quotas.

La SNCF prévoit à nouveau un trafic "perturbé" ces mercredi et jeudi, mais "moins que la semaine dernière", avec environ 3 TGV sur 4, 2 Transilien sur 3, 6 Intercités sur 10, 2 TER sur 3 et 4 RER sur 5. La grève pourrait être plus dure jeudi, jour de manifestation.
A la RATP, la CGT appelle à la grève illimitée à partir du 2 juin pour protester contre la Loi Travail et demander sa suppression en même temps que des augmentations de salaires.

C'est demain jeudi que l'appel à la grève dans la fonction publique a conduit la DGAC a demandé aux compagnies de réduire de 15% leurs vols à Orly. Des perturbations devraient être provoquées en chaine dans les autres plateformes avec des retards au décollage.
A noter qu'un autre mouvement se dessine dans le ciel du 3 au 5 juin avec un appel à cesser le travail de toutes les organisations syndicales des aiguilleurs du ciel, pour réclamer une augmentation des effectifs et une amélioration de leurs outils.