Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Mardi 4 Décembre 2018

In Extenso Deloitte : octobre est un bon cru pour l'hôtellerie



L'hôtellerie française a réalisé de jolies performances au mois d'octobre 2018. Toutes les catégories affichent des chiffres d’affaires hébergement (RevPAR) en hausse par rapport à l’année précédente, allant de 4% sur le segment Luxe à 14% sur le Milieu de gamme. Cette progression est principalement portée par une hausse du revenu moyen par chambre louée (entre 7% et 10% selon les gammes). Toutefois, les tendances positives du secteur, observées depuis le début de l'année, pourraient être plombées par l'impact du mouvement des gilets jaunes.



L'hôtellerie a réalisé de belles performances en octobre - iStock Brian Jackson
L'hôtellerie a réalisé de belles performances en octobre - iStock Brian Jackson
Comme en septembre, le mois d'octobre a été un bon cru pour les hôteliers de la région parisienne. Ils ont entre autres vu l’occupation de leurs établissements boostée par la forte présence des voyageurs d’affaires et de la clientèle étrangère.

Le rapport In Extenso Deloitte explique "On observe que les clientèles américaines, britanniques, espagnoles, italiennes, russes et brésiliennes sont en hausse par rapport à 2017. La bonne conjoncture des évènements et salons professionnels a joué un rôle primordial dans cette progression. La tenue du SIAL (rendez-vous mondial de l’innovation alimentaire), salon biennal qui se tient les années paires à Villepinte et qui accueille chaque année environ 150 000 visiteurs, ainsi que celle du EURONAVAL (le Mondial des Technologies Navales du futur) au Bourget (25 000 visiteurs environ) y ont notamment contribué".

Les RevPAR ont ainsi grimpé sur toutes les gammes à Paris entre 14% pour la catégorie Luxe et Palace et 27% pour l' Économique. Ces hausses sont principalement dues à la progression des prix moyens par chambre louée.

Les résultats en données cumulées à fin octobre affichent des RevPAR qui ont progressé de 9% pour les établissements Haut de gamme à 15% pour les hôtels Économiques.

Province : des croissances plus timides qu'à Paris
Les hôteliers installés en province enregistrent des croissances plus timides que leurs collègues franciliens. En région, les revenus par chambre louée portent aussi la hausse des RevPAR. Ils ont augmenté sur l’ensemble des catégories de 2% sur le Milieu de gamme à 7% sur le Luxe et Super-économique.

En revanche, les taux d’occupation reculent sur l’hôtellerie Super-économique et les catégories supérieures (Luxe et Haut de gamme), respectivement de -0,5%, -1,6% et -0,2%.

Plusieurs grandes agglomérations françaises ont affiché de belles croissances, telles que Rennes, Rouen ou Reims qui progressent sur toutes les catégories. Les segments Économique et Milieu de gamme présentent des hausses de RevPAR supérieures à 15%.

En données cumulées, les RevPAR sont en croissance de presque 4% sur l’hôtellerie Super-économique et de l’ordre de 2% sur les autres catégories.

Un mois d'octobre mitigé pour la Côte d'Azur
La Côte d’Azur présente des résultats plus mitigés par rapport au reste de la France en octobre. Les taux d’occupation sont stables, voire en recul sur certaines catégories (Luxe et Milieu de gamme) par rapport à 2017. Les recettes moyennes par chambre louée affichent pour leur part une légère baisse de moins de 1% sur l’hôtellerie Économique et Milieu de gamme.

Le rapport ajoute "Du fait de la baisse d’occupation et du prix moyen par chambre louée, l’hôtellerie Milieu de gamme enregistre un retrait de son chiffre d’affaires hébergement ce mois-ci. L’agglomération de Nice semble cependant avoir échappé à ce phénomène et affiche des RevPAR en hausse".

Mais en données cumulées de janvier à octobre 2018, les résultats de la Côte d’Azur confirment la tendance haussière des RevPAR.

Les gilets jaunes pourraient plomber ces performances
Toutefois, les performances positives du secteur hôtelier français, affichées depuis le début de l'année, pourraient être mises à mal par le mouvement des gilets jaunes. Les établissements ont enregistré de nombreuses annulations après les incidents survenus sur les Champs Élysées. Selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire "une baisse des réservations hôtelières" a été notée, de l'ordre de "15% à 20%".


Nouveau commentaire :
Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.