Internet à bord

American Airlines lance un service "Aircell": l'internet à bord durant toute la durée du vol, sur sa flotte de Boeing 767-200.

Internet à bord
American Airlines est la première compagnie américaine à lancer ce service d'Internet à bord. Disponible uniquement sur ses B 767-200 pour l'instant, le service permet aux voyageurs de bénéficier d’une connexion internet haut débit pendant toute la durée de leur vol, d’une côte à l’autre des Etats-Unis, sur les liaisons non-stop entre New York et San Francisco, New York et Los Angeles, et New York et Miami. La solution Aircell est commercialisée dans toutes les classes de service pour un montant de 12,95 $ par session sur les vols de plus de 3 heures, ce qui est le cas des liaisons American Airlines desservies sur B767-200. Chaque appareil équipé devient une véritable zone Wi-fi, permettant aux passagers de surfer sur le Web, vérifier leurs e-mails et leurs services de messagerie, accéder à un RPV (réseau privé virtuel). Pour des raisons de sécurité, le service est accessible lorsque les phases de décollage et d'atterissage sont terminées, lorsque l’appareil a atteint les 10.000 pieds d’altitude. Les passagers n’ont plus qu’à allumer leurs ordinateurs portables, smartphones et PDA équipés en Wi-fi, ouvrir leur navigateur internet et aller sur la page d’accueil du service pour s’enregistrer. La technologie développée par la société Aircell est soumise au strict contrôle de la FAA et dispose d’une licence délivrée par la « Federal Communications Commission ». Elle repose sur trois antennes installées à l’extérieur de l’appareil (deux en dessous, et une au dessus). Les passagers ont accès au signal à travers leurs propres équipements Wi-fi qui communiquent directement avec les bornes d’accès réparties dans tout l’appareil. Aircell fournit les 92 relais cellulaires terrestres installés sur le territoire des Etats-Unis continentaux, chargés de transmettre le signal.