Jusqu’à 150 euros pour modifier son billet d’avion

Une étude réalisée par le site liligo.com fait le point sur les tarifs imposés par les compagnies aériennes en cas de modification de billet. D’après les résultats publiés le 29 juin, les frais de pénalité pourraient atteindre jusqu’à 150 euros, et dépasser le prix d’achat d’un nouveau billet pour le même trajet…

Une erreur dans le nom, un mauvais choix de date et la facture du voyage d’affaires devient particulièrement salée. D’après liligo.com, les usages concernant les noms de mariage et de jeune fille constituent la principale raison des demandes de changement de données de la réservation. Une modification qui peut donc coûter très cher : jusqu’à 150 euros dans le cas d’un changement de nom, jusqu’au tarif d’un nouveau billet dans le cas d’un changement de dates, selon les résultats d’une analyse réalisée par liligo.com sur les principales compagnies aériennes low cost et régulières opérant en France.
Les modifications de réservations de vols pourraient ainsi entrainer des frais correspondant au prix d’un nouveau billet chez les compagnies low cost et jusqu’à 100 € chez les compagnies régulières. Si le passager commet une simple erreur d’orthographe lors de la saisie de son nom ou de son prénom, les pénalités de changement s’élèvent jusqu’au prix du billet réservé. La quasi-totalité des compagnies aériennes facturent des frais de changement de nom sur les réservations, et une simple erreur orthographique peut entrainer un refus d’embarquer. Certaines compagnies génèrent en particulier des revenus dans les pays anglo-saxons, où les femmes mariées ayant indiqué leur nom de jeune fille ne sont pas autorisées à embarquer s’il y a une différence entre le nom indiqué sur le billet et celui sur le passeport (le certificat de mariage suffira à justifier la différence).
Le coût du changement de nom varie selon la compagnie avec laquelle le passager a réservé.
Ryanair, avec 100 euros de pénalités, Vueling et Easyjet avec 50 euros de pénalités seraient les compagnies les plus gourmandes. Mais en plus de ces frais fixes de changement de nom, les passagers devront payer la différence de prix entre le jour de la réservation et le jour du changement, effectuer une modification revenant en fait à éditer un nouveau billet.
Les compagnies aériennes appliqueraient ces frais pour éviter que des personnes n'achètent un grand nombre de billets d’avion, en vue de les revendre plus cher au marché noir. Quelques compagnies comme Flybe, Bmibaby ou Thomson permettent le changement des données du billet (dont la date) sans frais dans les 24 h suivant la réservation. Mais la majorité des voyageurs ne se rendent compte de leur erreur que le jour de l’embarquement selon liligo.

Quelques tarifs selon liligo :
Transavia : 35 euros par personne sur internet par voyage simple, ainsi que la différence entre le tarif initial et le nouveau tarif
Bmibaby : 46 euros par trajet, plus la différence de prix éventuelle
Airberlin : pas de frais pour le changement de dates, seule la différence de prix est prise en compte
Air Asia : 52 euros par personne
Wizzair : 30 euros par personne et par vol sur internet ou 45 euros auprès du centre d'appel
Ryanair : 100 euros par trajet si le changement est effectué sur le site Internet. 150 euros si effectué via le call center.
Vueling : 39 euros par trajet et passager plus la différence de tarif d’un jour à l’autre. Pour les
bébés, seulement 4 euros. Le changement de titulaire du billet coûte 50 euros.
Air France : Il n'est pas possible de modifier le nom sur les billets d'avion déjà réservé, uniquement la destination, l'horaire ou la date.
British Airways : 34 euros par billet.
Easyjet : 35 euros par trajet, en plus de la différence de prix d’un jour à l’autre.