KDS publie un livre blanc collaboratif sur les évolutions du voyage d’affaires

Que sera le voyage d’affaires de demain ? Quelle sera la place des technologies, de l’humain dans le business travel ? KDS a demandé à des experts et des visionnaires de partager leurs points de vue sur l’évolution de l’industrie du voyage d’affaires à travers ce «livre blanc collaboratif».

KDS publie un livre blanc collaboratif sur les évolutions du voyage d’affaires
Dans son rapport “The World in 2050”, IATA prévoit que la Chine deviendra la plus grande économie du monde et que « l'Inde, le Brésil, la Russie et le Mexique compteront pour un peu plus de 50% du PIB des pays du G20 ». Ces pays émergents ouvrent à de nouvelles opportunités d’investissement pour les entreprises et les fournisseurs de l’industrie doivent couvrir de nouveaux besoins géographiques. A côté du développement économique des pays du BRIC, l’évolution de la technologie transforme totalement le voyage d’affaires. Pendant que de nombreuses entreprises tentent de contrôler leurs frais de déplacements, d’autres innovent afin d'attirer dans leur équipe du personnel jeune et féru de technologie. Ce livre blanc démontre l’inexorable convergence entre les offres et les solutions technologiques leisure et business. Ce travail collectif fait le point notamment sur l’émergence des BRICs et l’évolution de la technologie.

Alimenté en première partie par les chiffres du Moci, ce livre blanc analyse l’évolution du voyage d’affaires par la lecture d’un acheteur, Yann Le Goff et celle d’un responsable sécurité, Ghislain de Kerviler (International SOS). Il propose également la lecture de deux associations, la GBTA, représentée par Paul Tilstone, et Marco Polo représentée par Abdelaziz Bougja, chargé de mission chez Veolia. Et poursuit avec l’évolution des technologies avec la contribution d’Yves Weisselberger, Président de Snapcar. Il se conclue par la contribution d’Anne-Laure Gogeon (Epsa) qui souligne que le marché du business travel, très dépendant de l’activité économique, subit de fortes pressions sur les coûts. Il reste à savoir si la technologie va accentuer ce mouvement ou le rendre plus acceptable en modifiant les conditions de gestion.

Le livre blanc se télécharge ci dessous ou ici