Korean Air entre Paris et Séoul

Au fils des années, Korean Air a évolué, changé ses process et investi lourdement. De nos jours, cette compagnie membre fondatrice et élément majeur de l’alliance Skyteam offre un réseau, un niveau de sécurité, de confort et des services enviés par beaucoup de ses concurrents. Nous avons donc testé pour vous sa classe affaires sur la route Paris-Séoul, desservie sur deux types d’appareils différents proposant chacun une durée de vol de 11 à 12 heures.


De Paris CDG vers Inchéon sur A380-800

Alors que la cabine inférieure de l'avion comporte la Première, la classe économique et une astucieuse boutique située à l’arrière de l’appareil, toute la partie supérieure de l’avion est réservée à la classe affaires. Une classe dite « Prestige » qui offre 94 places en configuration 2/2/2. Pas d’originalité particulière dans cette cabine, sauf les salons avant et arrière (ce dernier peut accueillir une dizaine de personnes) dans lesquels d’excellents cocktails, réalisés à la demande, vous sont proposés sans surcoût.

Le confort de la classe Prestige est assuré par un siège dit « flat bed » (lit complet à180°) d’une longueur de 188 cm pouvant éventuellement paraître courte aux passagers dépassant les 1m80. Sur le plan des rangements, l’A380 offre, côté hublot, des coffres latéraux. Quant aux racks à bagages, ils ont tout le volume dont vous pourriez avoir besoin, même avec une cabine au maximum de son remplissage.

Le niveau sonore de l’A380 est exceptionnel (67 dB mesurés en vol croisière) et garantit un confort incomparable. L’ajout de casques à réduction de bruit vous isole de surcroît et au besoin des sons environnants, vous permettant ainsi une concentration totale sur votre travail ou bien votre divertissement. L’écran disponible de 18 pouces vous donne accès à quelques films, séries et informations mais l’offre est, reconnaissons-le, limitée. Bon point, le siège est pourvu de 2 prises USB et d’une alimentation 110/240 volts.

Les prestations offertes sur ce vol sont classiques mais sont une valeur sûre, permettant de faire un excellent voyage et surtout d’arriver en pleine forme.

D'Inchéon vers Paris CDG en B777-300 ER

Sur le vol retour, l'appareil de Korean Air offre la configuration dite « Prestige Suite » qui propose un « full access » (pas besoin d’enjamber le voisin pour accéder au couloir), en « flat bed » et en configuration 2/2/2. La partie avant de la classe affaire offre une cabine géniale de 6 places (rangée 7) qui offre un confort hors pair. Le volume des coffres permet de stocker tout ce que vous pourrez emmener. Le siège comporte, quant à lui, des espaces de rangement permettant de d’y déposer téléphone, livres et lunettes (pas d’encombrement à prévoir).

Cette configuration (place 7J) offre un accès direct à 3 hublots. L’écran HD individuel de 18 pouces permet une excellente lisibilité. Les programmes vidéo et audio sont limités mais compensés par le confort du siège qui vous assure des heures de travail, de repos et de sommeil réparateur. Les réglages de l’inclinaison sont simples et permettent d’avoir le confort exactement recherché. Une cloison amovible assure l’isolation de votre espace personnel par rapport au reste de la cabine. Ajoutez à cela une prise USB, une source de courant 110/240v et un casque à réduction de bruit et vous aurez l’ensemble parfait permettant de faire un excellent voyage durant lequel vous ne verrez pas le temps passer. Honnêtement, la configuration des places côté hublot et le confort du rang 7 rivalise largement avec les Premières de nombreuses compagnies.

Sur le plan technique, le 777-300ER à un niveau de bruit mesuré à 73 dB. Cette valeur est plus élevée que sur l’A380 mais la présence du casque à réduction de bruit assure un excellent confort acoustique. La disponibilité du WIFI aurait été appréciée mais cette option ne figure pas au panel des prestations proposées par Korean Air (du moins pour le moment) et ce, quel que soit le type d’appareil utilisé.

A l'aller comme au retour, un service discret et efficace

Les Coréens aiment le service poli et discret. Ils sont souriants et attentionnés à votre confort et votre bien-être. A bord, il en est de même. Les réponses aux sollicitations sont immédiates. Le service est traditionnel (service au chariot).

Pour information, les équipages commerciaux (PNC) volent ensemble pendant une année complète. Cette particularité de Korean Air fait qu’ils se connaissent parfaitement et savent être efficaces même pendant le rush des services. L’anglais est parfaitement maîtrisé (au sol et en vol) par le personnel de bord qui considère la personne transportée comme un client et non comme un passager.

Les repas
Bien entendu, il vous sera proposé des plats Coréens mais également Occidentaux, tous deux d’excellent qualité gustative. Mention spéciale pour le filet de bœuf dont la cuisson que vous avez demandée est respectée (même bleue !). Les vins proposés tiennent la route et se composent d’un champagne Perrier Jouet, d’un entre-deux-mers et d’un Château La Cardonne 2011. Bien entendu, vous avez accès, durant le vol, aux rafraichissements et encas. Deux services complets permettent de satisfaire votre appétit.

Les services au sol

A Paris, Korean Air utilise le salon Air France du terminal 2E. Avec son extension qui ouvrira le 15 Juillet, ce salon offre des espaces de travail, de détente et de repos donnant un excellent confort. Des douches sont également disponibles.

A Incheon, les salons sont simples mais décevants par rapport à la qualité inégalée de l’aéroport. Le salon Prestige est chargé, même s'il est vaste et totalement ouvert. Le salon Miler Club, réservé aux grands voyageurs offre, quant à lui, un excellent confort même si il n’offre pas de lumière naturelle.

L’aéroport d’Incheon est pensé pour le passager. Tout est facilité et permet une expérience client extraordinaire (nous lui consacrerons un article spécifique tout prochainement).

Bagages

Que ce soit à Incheon ou à Roissy, le contrôle des passeports et la livraison des bagages prend une trentaine de minutes. Point positif pour la plateforme parisienne qui a nettement amélioré ce point sensible pour le voyageur d’affaires grâce, en partie, à l’utilisation extensive des contrôles automatisés aux frontières (Parafe).

A noter que si vous utilisez Korean Air pour rejoindre l’Australie ou la Nouvelle Zélande, vous ne pourrez pas faire le retour sans passer une nuit à Séoul. Cette nuit vous sera proposée sans surcharge dans l’hôtel Hyatt (5*) d’Incheon très bien connecté et proche de l’aéroport.
L’expérience Korean Air fût très positive. Le confort offert, les horaires et le service client sont garant d’un excellent voyage permettant de minimiser considérablement le jetlag.

Le fait que Korean Air soit membre de l’alliance Skyteam vous garantit un accès à un vaste réseau de partenaires et une possibilité de support en cas de problème. Korean Air dispose d'un réseau développé vous permettant d’atteindre beaucoup de villes chinoises et de pays de l’Asie du Sud-Est. A noter qu'un service commercial français est à disposition des acheteurs et Travel Managers pour travailler l’approche contractuelle de la relation.

Jean Leforgeron