L’IATA annonce une baisse du trafic

Les résultats de trafic aérien mondial de janvier pourraient marquer le début d'un ralentissement. L’Europe est la plus fortement touchée, alors que l’Amérique Latine maintient le cap.

Le trafic passagers international a enregistré une hausse de 4,3 % en janvier 2008 par rapport à janvier 2007, soit une forte baisse par rapport aux 6,7% enregistrés en décembre 2007 et aux 7,4% sur l'ensemble de l'année dernière. La capacité a augmenté de 4,2% et les coefficients d’occupation moyens ont atteint 75,1%.

Avec seulement 0,3% de croissance (contre 5,5% en décembre dernier), les compagnies européennes sont celles qui ont enregistré la plus forte baisse et la plus faible croissance parmi toutes les régions. Tandis que le trafic intra-européen reste fort, la plus grosse faille vient du long-courrier.

Les compagnies d'Amérique du Nord ont enregistré une croissance de 5,0% en janvier pour le trafic international. Le trafic domestique a baissé de 3-4%, les compagnies ayant redéployé la capacité sur les liaisons internationales, plus lucratives. La faiblesse du dollar les ayant rendues plus compétitives, leurs coefficients d'occupations ont été les meilleurs du secteur, à 77,2%.

Les compagnies de la région Asie Pacifique ont connu une légère baisse du trafic, alors que celles d'Amérique latine ont continué de bénéficier de la forte reprise (16,9% de croissance en janvier). La croissance du trafic des compagnies du Moyen Orient a brusquement ralenti ce qui semble dû à une faible augmentation de la capacité. Pour le second mois consécutif, la croissance des compagnies d’Afrique a été décevante, avec seulement 2,8% malgré une bonne croissance économique régionale.

Plus d'infos sur www.iata.org