L’aéroport de Beauvais en difficulté

La crise entre Ryanair et ses pilotes fait des victimes colatérales, les aéroports. Témoin celui de Beauvais-Tillé qui va subir la suppression de 220 vols et une baisse de rentrées d’argent à cause des annulations de la compagnie low cost.

Jusqu’en mars 2018, au moins 40 000 passagers ne transiteront pas par l’aéroport de Beauvais-Tillé. Tous concernés par les annulations de vols prononcés par Ryanair. Depuis le 29 octobre, la plate-forme picarde est impactée par cette décision de la compagnie qui représente 80 % de son trafic. "En tout, 220 vols vont être supprimés durant cette période, soit 2 % du trafic de la compagnie à Beauvais-Tillé", explique au Courrier Picard Emmanuel Combat, directeur de la Sageb, la société aéroportuaire de gestion et d’exploitation de Beauvais qui tente de mettre des stratégies en place pour faire venir d'autres compagnies sur son tarmac.